- Louise Guerre

Le laboratoire SerdaLab vient de publier l'ensemble des chiffres du marché du management de l'information (8 secteurs : archivage, audiovisuel, bibliothèque, data, démat et ECM, documentation, réseaux sociaux, veille). Après avoir dévoilé en avril ceux de la dématérialisation et de la gestion de contenus, c'est aujourd'hui l'étude exhaustive qui est publiée, avec l'analyse des bilans de 1 124 entreprises.

Le laboratoire SerdaLab vient de publier l'ensemble des chiffres du marché du Management de l'Information. Après avoir dévoilé en mai les ceux de la dématérialisation et de la gestion de contenus, c'est aujourd'hui l'étude exhaustive qui est publiée, avec l'analyse des bilans de 1.124 entreprises.

Cette étude unique porte sur 8 secteurs : Archivage, Audiovisuel, Bibliothèque, Data, Démat et ECM, Documentation, Réseaux sociaux, Veille. Au global, le marché s'élève à 15,3 Milliards d'Euros pour l'exercice 2014 (les bilans 2015 n'étant pas encore disponibles). La croissance a été de 1,8%, ce qui est supérieur à la croissance du marché de l'IT en général, qui n'était que de 1,1% pour l'année concernée (chiffres Syntec). Le nombre total de salariés de ce marché se monte à 83 000.

Chaque secteur est ensuite analysé en différents segments, permettant une analyse en profondeur. La dématérialisation et l'ECM/gestion de contenus s'arrogent les 3/4 de ce marché ; viennent ensuite les secteurs de la documentation et de l'archivage.

Repères

La totalité de cette étude représente un document de 107 pages, contenant l'intégralité des chiffres d'affaires et de leur évolution sur les 3 dernières années, ainsi que ceux de 2006 pour comparer sur une décennie, et les projections 2018. La croissance est mesurée, ainsi que les bénéfices de chacun des 8 secteurs et de leurs 44 segments, sans oublier les effectifs.

 

 

Tarifs :

- Etude complète : 1200 € HT (PDF)

- Secteur en particulier, séminaire/conférence, étude sur mesure : nous contacter via infos@serda.com en précisant votre demande


Pour commander cette étude, rendez-vous dans nos Publications

- Louise Guerre

Chiffres-clés de l'enquête réalisée par serdaLAB et menée auprès de plus de 250 organisations françaises

Catégories : Dématérialisation
Chiffres-clés
- Thibaut Stephan

Chiffres-clés de l'enquête réalisée par serdaLAB et menée auprès de 300 organisations françaises

Tags : gouvernance
- Thibaut Stephan

Extrait de la nouvelle étude serdaLAB, consacrée au marché et aux tendances de l'information numérique B2B, en partenariat avec le GFII (Groupement Français de l'Industrie de l'Information).

- Thibaut Stephan

serdaLAB présente les premiers résultats de sa grande enquête menée auprès de plus de 500 individus.

Catégories : Data
- Thibaut Stephan

serdaLAB lance une grande enquête sur la gestion des données à caractère personnel, dont les résultats seront dévoilés à l'occasion du salon Documation les 26 et 27 mars 2014.

Consacrez moins de 5 minutes à vos données personnelles !

https://fr.surveymonkey.com/s/YC5RPR9

 

Catégories : Etude/Enquête, Data
Actu produit
- Thibaut Stephan

serdaLAB et Interligere ont le plaisir de vous annoncer la parution de la deuxième édition de l’étude « Benchmarking des plateformes de veille », désormais intitulée « Projet de veille : méthodologie, solutions logicielles et bonnes pratiques ».

Actu produit
- Etienne Michardiere

Le choix d’un ECM peut s'avérer compliqué. Avant de prendre une décision il est nécessaire de réfléchir aux dix caractéristiques principales qui doivent être prises en compte pour choisir le bon outil.

La base de données centrale: Accessible via le logiciel de gestion de contenu, le référentiel central aide  à simplifier le partage de fichiers en supportant plusieurs formats de fichiers provenant de plusieurs sources, que ce soit papiers ou de sources électroniques.

La numérisation de documents: Elle aide a faciliter le partage de fichiers et de récupération de fichiers avec différentes méthodes de numérisation de documents. 

Sécuriser les fichiers issus de mails : Cette caractéristique peut aider à mettre un terme aux e-mails perdus, en stockant les mails entrants et sortants dans un système qui les relient aux clients, aux fournisseurs et sous-traitants. Et surtout s'assurer que le futur ECM peut facilement s'intégrer dans des applications de messagerie populaires déjà utilisées.

Le portail Client: L'accessibilité des clients à un portail peut améliorer votre relation client. Assurez-vous qu'il peut être facilement intégré à votre site.

Recherche : Tous les documents doivent être consultables et facilement retrouvables par les contacts. Des filtres et des recherches avancées ainsi que l’utilisation de mots clés permettent  d’accélérer le processus.

L’accès mobile :  L'accessibilité à l’ECM doit être possible n’importe où et n’importe quand, depuis n’importe quels appareils mobiles comme les smartphones et tablettes.

Une intégration facile: L’ ECM doit être facilement intégré à Salesforce, Microsoft Office ou toute autre application d'entreprise populaire dans le but d’éviter une refonte totale de votre système actuel.

Gestion de workflow automatisé: : Sans déplacer les flux de travail actuels, il doit être de contrôler les processus linéaires, de réussir à analyser l'avancement du projet et de d'identifier les ruptures de flux de travail.

Analyses avancées : Pour plus de transparence sur les processus opérationnels vitaux, les analyses commerciales avancées doivent être facilement personnalisables. 

Accessibilité Cloud: Coffre-fort, stockage, le cloud offre la solution la plus rentable et la meilleure accessibilité depuis n'importe quel endroit et dans n’importe quel environnement d’affaires.

Enfin, il faut examiner les différentes options disponibles sur le marché.  Il faut s’assurer que la solution ECM choisie est évolutive pour la futur croissance et l'expansion de l’entreprise.

Source : idm.net

Tags : ECM
Actu produit
- Etienne Michardiere

Le projet, dénommé DOBBS pour DERI Online Browsing Behavior Study, permet d'analyser les habitudes de navigation des internautes.

L’add-on au navigateur récupère la fréquence et la longueur de chaque visite d’une page web, comment les personnes naviguent entre les pages, combien de fenêtres sont ouvertes par session, et combien de temps certaines fenêtres restent ouvertes mais inactives.
Testé sur un petit nombre de personnes, le projet montre que 78% du temps, les utilisateurs-test ont deux onglets ouverts lors de leur session, 40% du temps ils en ont ouvert quatre en parallèle et 18% du temps ils en ont 8.
Ce type de projet soulève, bien sûr, des problèmes de confidentialité et de sécurité des informations. Précisons quand même que l'utilisateur peut désactiver l'add-on à tout moment et que ni les adresses e-mail ni les adresses I.P ne sont enregistrées.

Source : atelier.net 

Actu produit
- Etienne Michardiere

Un rapport rédigé par des experts juridiques de l'Université d'Amsterdam affirme que le Patriot Act contourne les lois européennes en matière de données à caractère personnel.

Le Patriot Act est une loi qui ne reconnaît pas la territorialité. Dans certains cas, elle va contraindre des sociétés américaines à aller à l’encontre des lois européennes. C'est essentiellement ce problème qu'il faut résoudre afin d'assurer qu'une donnée stockée en Europe reste hors de portée des requêtes US.
Ce texte donne les pleins pouvoirs aux Etats-Unis en matière d’investigation : toute entreprise américaine doit fournir les données sensibles exigées par l’Administration fédérale quel que soit l’endroit où elles sont stockées. Concrètement, des données hébergées sur le sol français par un acteur américain peuvent être réclamées par la NSA ou un autre service de renseignements, et ce, sans notification préalable auprès des autorités du pays ni de la société concernée.
Cette loi américaine concerne et  impacte la quasi-totalité des fournisseurs de service d’hébergement, de sauvegarde ou de stockage de données.
Les lois de protection de données européennes ne protègent pas les citoyens européens contre des lois extra-territoriales comme celles des USA.
Ce rapport pourrait donc avoir de très sérieuses conséquences commerciales pour l'ensemble des sociétés américaines impliquées dans le Cloud parmi lesquelles figurent la fine fleur de l'informatique et de l'Internet. 

 

Source :  zebuzzeo.blogspot.ca 

Page 1 / 10 1 2 3 4 5 ... Fin
Powered by KB Crawl