L’exploitation des données personnelles : un enjeu économique et sociétal
Le projet MesInfos a été créé par la Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération) afin que les données personnelles détenues par les organisations soient restituées aux utilisateurs. Après une phase exploratoire en 2012, une expérimentation va être lancée en 2013, fédérant des entreprises et organismes publics, des consommateurs et des développeurs.

Il s’agit finalement de rééquilibrer les relations qu’entretiennent actuellement les entreprises et les consommateurs, à l’image du projet MiData au Royaume-Uni.  Ce dernier vise à permettre aux consommateurs de réutiliser leurs propres données générées par leurs contrats divers (électricité, banque), leurs transactions sur internet et autres programmes de fidélité, jusqu’alors inaccessibles. Cette initiative du gouvernement britannique se résume à l’acronyme TACT :

- Transparence : inventaire des données personnelles détenues par les entreprises ;

- Accès : développement d’outils en faveur de l’accès aux données par les consommateurs ;

- Contrôle : possibilité de modification des données par les consommateurs ;

- Transfert : possibilité de récupération et d’exploitation des données par les consommateurs.

Et le projet va même plus loin puisqu’il prévoit la définition par le client de conditions générales de réutilisations des données fournies. Une innovation qui permettrait aux particuliers de mieux contrôler la réutilisation de leurs informations personnelles. Dans le cadre de ce projet, le gouvernement britannique collabore avec des associations de consommateurs et des entreprises de tous horizons comme Mastercard, Google ou encore EDF Energy. Une consultation a été menée entre juillet et septembre 2012 dans le but de donner une ligne directrice au projet MiData.

Aux Etats-Unis, des initiatives sectorielles sont à noter, à l’image des projets Blue Button pour la santé et Green Button  pour l’énergie.

Reste à savoir si les entreprises vont accepter de redonner le « pouvoir » à leurs clients qui pourront alors mieux gérer leur budget, comparer leurs factures avec d’autres consommateurs ou encore chercher une offre mieux adaptée à leur consommation. Signalons à ce propos le projet Refact, qui analyse votre facture téléphonique puis en édite une nouvelle sous la forme d’une infographie vous donnant les véritables clés de votre consommation.

La phase d’expérimentation du projet MesInfos fédèrera une dizaine de grandes organisations (tous secteurs confondus), environ 300 consommateurs qui pourront accéder à leurs données personnelles ainsi que des développeurs chargés de concevoir de nouvelles applications à partir des données personnelles progressivement collectées par les différentes organisations.

Les enjeux de l’exploitation des données personnelles sont analysés dans notre dernière étude "Open Data en France : acteurs, projets et tendances".

 

Source : Internet actu

Si cet article vous a intéressé, lisez aussi :
Aucune note sur cet article
Aucun commentaire sur cet article
Powered by KB Crawl