open data
Domaine Abonnez vous au flux RSS associé Archive RSS
Actu marché
- Elise Garet

Le Ministère mexicain des Finances et du Crédit Public a mis à disposition ses données de dépenses et de budget sur le site Transparence du Budget. Cette ouverture faisait partie des engagements pris par le Mexique dans le cadre de l'Open Government Partnership. Des données concernant les finances publiques, la dette domestique ou en encore la dette extérieure, sont consultables et exportables au format excel. Des visualisations sont aussi disponibles pour permettre au citoyen de comprendre le budget du Gouvernement et ses dépenses.

 

Source: ePSIplatform


Actu marché
- Elise Garet

Selon Gartner, si le big data rend les organisations plus intelligentes, l'open data les rend plus riches. L'open data aurait bien plus de poids pour augmenter les recettes et la valeur commerciale dans les environnements très compétitifs actuels.

 

"Le big data est un sujet intéressant pour beaucoup d'entreprises et chefs d'IT, et il n'y a pas de doute que cela crée de la valeur en permettant aux organisations de découvrir de nouvelles tendances et de développer des visions plus précises de leurs affaires et environnements," explique David Newman, vice-président des recherches à Gartner. "Cependant, pour les clients recherchant un avantage compétitif au travers des interactions directes avec les consommateurs, partenaires et fournisseurs, l'open data est la solution. Par exemple, de plus en plus de corps gouvernementaux ouvrent leurs données au public pour améliorer la transparence, et de plus en plus d'organisations commerciales utilisent l'open data pour être plus proches des clients, partager les coûts avec les partenaires et générer des revenus en monétisant le capital informationnel."

Une stratégie open data devrait être la principale priorité pour toute organisation qui utilise le Web comme cannal de distribution de ses biens et services. Toute entreprise qui possède un data warehouse devrait se demander comment elle pourrait utiliser les données comme un actif stratégique et générateur de revenus. Les API sont des moyens simples, et orientés Web, pour l'échange de données, et les techniques de linked data sont efficaces pour générer de gros jeux de données. En prenant en compte les bénéfices de long terme d'une stratégie open data, les organisations devraient rechercher les types d'échanges de données qui émergent, où les producteurs d'information et les consommateurs partagent des données pour plus de profits.

 

Les organisations peuvent aussi ouvrir leurs données et potentiellement changers leurs "données en dollars." Le défi est de maintenir les barrières à l'entrée faibles pour permettre la participation de différents types d'entreprises et des processus simples pour ajouter et contrôler les sources de données. Monétiser les données est un défi technique et opérationnel.

Cependant, peu s'accordent sur la définition exacte d'"open." Selon les analystes de Gartner, un définition informelle de l'ouverture est un marché équitable où tout le monde peut jouer à un jeu qui peut évoluer. Il y a une relation positive entre l'ouverture des biens informationnels (par exemple codes, données, contenus et standards) et les services informationnels (par exemple les services offrant des biens informationnels comme internet, Wikipedia, OpenStreeMap ou GPS) et la taille et la diversité de la communauté qui les partage. Du point de vus des architectes de l'information d'une entreprise, c'est l'effet du réseau de partage de l'information: la valeur commerciale d'une donnée augmente plus elle est largement et facilement partagée.

L'utilisation des API open data est maintenant considérée comme une "best practice" pour ouvrir les données et fonctionnalités aux développeurs et autres entreprises. Elles sont utilisées pour générer de nouvelles sources de revenus, encourager l'innovation, augmenter la transparence et améliorer la valeur de la marque.

 

"Le défi pour les organisations est de déterminer comment utiliser au mieux les API et comment une stratégie open data doit s'aligner avec les priorités de l'entreprise," déclare M. Newman. "C'est là que les architectes d'entreprisepeuvent aider. (...) Les API sont un moyen puissant de construire un écosystème, et la première étape est de monétiser le capital de données."

 

Source: Communiqué de presse de Gartner du 22/08/2012

Actu marché
- Elise Garet

Le gouvernement suédois a publié son projet de construction d'un portail open data, öppnadata.se. L'Agence pour l'Innovation Vinnova a été chargée de son développement après une décision du 26 juillet rendue par le gouvernement.

La première version du portail devrait être lancée d'ici la fin 2012 et des développements plus approfondis sont prévus pour 2013 et 2014.

 

Source: ePSIplatform

Actu produit
- Elise Garet

Le Bureau du recensement (Census Bureau) a présenté le 9 août dernier une application mobile fournissant les statistiques des indicateurs économiques clés, "America's Economy". Destinée à la fois aux économistes, chefs d'entreprises et simples citoyens, cette application leur permet d'accéder à 16 indicateurs, dont le taux de chômage, le PIB, ou encore le commerce international. Les données étant mises à jour régulièrement, les utilisateurs de l'application seront alertés quand de nouvelles données seront disponibles.

Selon Robert Groves, directeur du Bureau du recensement, "le lancement de cette application est un exemple de notre engagement à donner à nos contribuables un accès plus rapide et plus facile aux statistiques que nous produisons." L'application est aujourd'hui disponible sur les appareils fonctionnant avec Android et sera disponible pour les iPad et iPhones dans les prochaines semaines.

"America's Economy" fait partie d'un projet plus large mené par le Bureau du recensement, qui a aussi cherché à améliorer les capacités de recherche et de navigation sur son site Internet et qui a ouvert ses données de recensement aux développeurs pour stimuler la création de nouvelles plateformes innovantes. Le Bureau a en outre annoncé le lancement de deux autres applications dans les prochains mois.

 

Sources: La Tribune & Census.gov

Tendance
- Manon Vincent

Longtemps réticente à l’ouverture de ses données, la RATP vient finalement d’ouvrir un portail Open Data et de mettre à disposition des internautes un premier jeu de données sur le site data.gouv.fr.

- Manon Vincent

Le gouvernement de la région de Toscane vient de lancer son portail Open Data. Le portail contient 35 jeux de données et se trouve sous licence Creative Commons Zero, plaçant de ce fait les jeux de données dans le domaine public (1). Le portail a été développé avec CKAN, une solution logicielle déjà utilisée par un grand nombre de portails de données locales et nationales en Europe. CKAN permet de rendre les données accessibles en fournissant des outils pour l’édition, le partage, la recherche et la réutilisation des données.

Pour découvrir le portail, cliquez-ici.

 

(1) La licence Creative Commons Zero ou licence CCO « No Rights Reserved » est une licence permettant de renoncer à tous ses droits sur les données.

Source : epsiplatform.eu.

- Elise Garet

SerdaLAB Lance une nouvelle étude intitulée "Données publiques en France : stratégies de diffusion, projets d'ouverture et acteurs". Cette étude a pour objectifs de définir les enjeux du marché de la réutilisation des données publiques et de préciser son potentiel économique en France, d'étudier la mise en oeuvre des projets de libération des données sur des portails Internet et d'établir une cartographie des acteurs. Les résultats seront dévoilés lors de l'"Open Data la Conférence", le 27 septembre 2012, au Centre Pierre Mendes France, à Paris Bercy.

Pour cela, trois enquêtes sont menées auprès des services d'archives publics, des organismes publics et des réutilisateurs privés de données publiques.

 

Services d'archives de ministères, collactivités, EPI, EPA etc., merci de répondre à cette enquête sur la réutilisation des archives

Ministères, collectivités, organismes publics : Enquête sur la réutilisation de vos données publiques (rapports, budgets, plans...) 

Réutilisateurs privés : Enquête

 

Tous les contributeurs recevront en CADEAU une synthèse de l'étude et un abonnement au fil d'information "Données publiques" du site www.serdalab.com

 

Nous vous remercions d'avance pour votre contribution !

 

 

 

Tendance
- Elise Garet

LiberTIC a actualisé la carte interactive des initiatives locales d'open data en France. Après l'ouverture des portails de la Rochelle et de la région PACA, la région Alsace a notamment annoncé se lancer dans le mouvement.

 

Légende: 
- vert: déjà ouvert
- bleu: en cours d'ouverture
- rouge: mouvement citoyen 

Source: Opendata-map.org

- Elise Garet

Les corps du gouvernment italien ouvrent de plus en plus leurs données pour leur réutilisation par le grand public. C'est au tour du Ministère du Développement Economique d'apporter sa pierre à l'édifice en ajoutant une section open data à son site internet. Ce nouvel espace permet d'accéder à des jeux de données sur l'industrie alimentaire ou encore le pétrole et autres activités économiques.

Le site met aussi à disposition des citoyens un formulaire de demande d'ouverture de jeux de données. Encore au stade de développement, le Ministère invite les usagers à faire part de leurs commentaires sur cette nouvelle section. Les données sont mises à disposition sous l'Italian Open Data License v2.0 qui n'impose que la mention de la source des données. Elles sont aussi disponibles sous des formats standards et ouverts, comme CSV.

Source: ePSI platform

Tendance
- Manon Vincent

Depuis quelques temps, les initiatives en faveur de l’Open Data se multiplient en Europe. Ce mois-ci, c’est au tour de l’Italie, l’Espagne, l’Irlande du Nord et le Royaume-Uni d’ouvrir de nouvelles données publiques ou d’apporter des améliorations aux portails dédiés à l’Open Data déjà existants.

Page 4 / 10 Début ... 2 3 4 5 6 ... Fin
Powered by KB Crawl